» Quitter


Contenu de la motion 5

Au sujet du financement des unités du CNRS

La section 05 note que la prévision du budget 2006 du CNRS est en très faible augmentation (+3,4%), sans commune mesure avec les efforts budgétaires consentis sur d’autres structures de recherche : ANR, AII, crédits d’impôt des entreprises, fondations. La part croissante des agences et des fondations, et de la recherche partenariale ou privée dans le financement des unités affaiblit le rôle des EPST et pose le problème de l’avenir et du rôle des dotations de base des laboratoires. La section 05 est tout à fait opposée à l’attribution des moyens sur projets par des organismes au fonctionnement opaque. Ceci se fait en ignorant l'évaluation faite par les instances de tutelle au sein des organismes de recherche, au détriment de leurs politiques scientifiques.

Cette motion a été votée par la section 05 le 17 novembre 2005
17 pour
2 contre
2 abstention(s)