SECTION 05 du Comité National
Centre National de la Recherche Scientifique
Accueil | Contact | Plan du site | Admin | Rechercher
Accueil >> Actualités >> Message du C3N aux directeurs d’Unité



Dans la même rubrique
Evaluation des chercheurs 2012
Élections pour le renouvellement du mandat des membres élus des sections du Comité national
Compte rendu annuel d’activité des chercheurs du CNRS
Appel à candidature pour la fonction de directeur de l’Institut de physique
Appel à candidature pour la fonction de directeur du CRMD
Journal officiel du 17 juin 2011
Rapport de conjoncture
Prime d’excellence scientifique 2011
Lauréat(e)s de la PES 2010
Rapport d’activité
Session d’automne 2010 : compte-rendu des élus
Concours 2011
Nomination siège A1 vacant
Nomination de Anne Renault à l’AERES
Compte rendu annuel d’activité des chercheurs du CNRS

Les autres rubriques
Présentation
Sessions
Agenda
Rapports
Concours
Sessions d’automne
Sessions de printemps

liens vers le CNRS

Comité de liaison
Photographie de la Section (printemps 2005)


Message du C3N aux directeurs d’Unité


Madame la Directrice, Monsieur de Directeur,

Comme vous le savez peut-être, la coordination des Conseils du Comité National, aussi appelé C3N, a exprimé sa préoccupation devant les projets de réforme du système de recherche publique et ses conséquences pour le CNRS (cf communiqué du 13 novembre) qui vont bien au-delà de la réorganisation en instituts. A ce jour, le C3N n’a pas été entendu, ni au niveau de l’organisme, et pas davantage au niveau gouvernemental.

Afin que son avis ait plus de poids, le C3N a décidé de consulter les personnels des unités qui ont un lien avec le CNRS (http://www.c3n-recherche-scientifiq...). En tant que Président de la Section 05 (les autres membres de la section sont en copie), je vous sollicite donc pour que vous permettiez à la communauté d’exprimer rapidement son opinion sur ce sujet, en convoquant ou en laissant convoquer un Conseil de Laboratoire extraordinaire ou une Assemblée Générale dans votre unité.

Pour l’heure, compte tenu des divers scénarii de « découpage » qui circulent, il nous a semblé qu’il y avait urgence à consulter les personnels des laboratoires sur un point de principe, celui de la nécessaire « continuité thématique » de l’organisme, même si l’évolution des moyens budgétaires et humains et celle des règles d’association et de gestion des unités sont elles aussi très inquiétantes.

Nous sommes convaincus que la coordination au plan national de la créativité de scientifiques regroupés en laboratoires sous tutelle multiple, telle que le CNRS la favorise, est une garantie du bon usage des deniers publics. Elle assure aussi l’indépendance des expertises que la société civile demande parfois aux chercheurs. Elle permet enfin une structuration des projets sur le long terme qui s’avère efficace, comme l’illustrent les nombreux prix Nobel français de ces dernières années. Au-delà des structures, nous défendons une certaine vision de la recherche, fondamentale ou appliquée, mais porteuse d’une réelle ambition scientifique et s’appuyant sur des disciplines en dialogue permanent, pour leur bénéfice commun dans l’avancée des connaissances.

C’est dans cet esprit que je me permets de vous solliciter. Le texte et les modalités proposées pour cette consultation sont données ci-dessous, et complétés dans le texte du fichier ci-joint, qui émane du C3N. D’avance, je vous remercie, cher collègue, pour votre collaboration à cette opération, et vous prie de croire à l’expression de ma parfaite considération.

Philippe GOUDEAU Président de la Section 5 du Comité National de la Recherche Scientifique

Libellé de la consultation :

Il est demandé à tous les laboratoires (dont l’activité scientifique est connue d’au moins une section du comité national de la recherche scientifique) de s’exprimer (en répondant, une seule fois pour l’ensemble du communiqué, par OUI, NON, ou abstention) sur la déclaration suivante du C3N. Les résultats seront publiés pour chaque laboratoire, puis comptabilisés champ disciplinaire par champ disciplinaire, avant d’être globalisés.

« Le C3N réaffirme que :

(1) Le CNRS doit absolument conserver une continuité thématique, autrement dit comprendre tout le tissu des disciplines fondamentales à l’intérieur de son périmètre, en particulier l’informatique et la biologie, visées aujourd’hui par des projets qui les sortiraient de l’organisme ;

(2) Lorsqu’une discipline est présente dans plusieurs grands organismes de recherche à la fois, il convient de mettre en place une structure de coordination souple qui respecte leurs spécificités d’objets et de méthodes et où chacun de ces organismes soit représenté ;

(3) La définition des contours disciplinaires à l’intérieur du CNRS doit être élaborée en étroite concertation avec les communautés scientifiques concernées et dans le respect du fonctionnement statutaire de l’organisme »

L’avis de chaque laboratoire est à envoyer à l’adresse électronique suivante, continuite.thematique@c3n-recherche..., dans un message dont l’origine pourra être identifiée sans ambiguïté, qui précisera le nom de l’unité, son identifiant, sa section principale, son département scientifique de rattachement, et le cas échéant le(s) rattachement(s) secondaire(s) de l’unité. Cet avis est demandé de façon urgente, et en tout état de cause avant fin janvier 2009. L’état du scrutin pourra être consulté en ligne sur http://www.c3n-recherche-scientifiq... »