SECTION 05 du Comité National
Centre National de la Recherche Scientifique
Accueil | Contact | Plan du site | Admin | Rechercher
Accueil >> Actualités >> textes adoptés par la CPCN à la réunion constitutive du 10 octobre 2008



Dans la même rubrique
Evaluation des chercheurs 2012
Élections pour le renouvellement du mandat des membres élus des sections du Comité national
Compte rendu annuel d’activité des chercheurs du CNRS
Appel à candidature pour la fonction de directeur de l’Institut de physique
Appel à candidature pour la fonction de directeur du CRMD
Journal officiel du 17 juin 2011
Rapport de conjoncture
Prime d’excellence scientifique 2011
Lauréat(e)s de la PES 2010
Rapport d’activité
Session d’automne 2010 : compte-rendu des élus
Concours 2011
Nomination siège A1 vacant
Nomination de Anne Renault à l’AERES
Compte rendu annuel d’activité des chercheurs du CNRS

Les autres rubriques
Présentation
Sessions
Agenda
Rapports
Concours
Sessions d’automne
Sessions de printemps

liens vers le CNRS

Comité de liaison
Photographie de la Section (printemps 2005)


textes adoptés par la CPCN à la réunion constitutive du 10 octobre 2008


Conférence des Présidents des sections du Comité National de la Recherche Scientifique (CPCN).

Réunion constitutive du 10 octobre 2008 Campus Gérard Mégié du CNRS 3 rue Michel Ange 75016 PARIS

La Conférence des Présidents des sections du Comité National de la Recherche Scientifique (CPCN) a rédigé et voté deux motions qu’elle adresse à la ministre de tutelle, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mme Valérie Pécresse, à la Présidente du CNRS Catherine Bréchignac et au Directeur Général du CNRS Arnold Migus,

Motion 1 : Après entrevue avec le Directeur Général du CNRS Arnold Migus, la CPCN tient à affirmer avec force que l’affichage gouvernemental d’un objectif ambitieux pour l’avenir de la recherche française, est incompatible avec la diminution prévue de l’ordre de 25%, du nombre de postes de chercheurs CNRS ouverts au concours 2009 comparé à celui de l’année 2008.

Adoptée à l’unanimité.

Motion 2 : La CPCN considère que la mise en place des chaires CNRS/Université entame un processus qui entraîne mécaniquement l’extinction du corps des chercheurs scientifiques au CNRS. Adoptée à l’unanimité.

La communication des textes de ces motions à leurs destinataires est confiée aux soins du Secrétariat Général du Comité National.

Veuillez agréer, madame, mes respectueuses salutations.

Philippe Walter, Président de la CPCN